Les associations de soutien 2019-09-05T12:22:58+00:00
Soutien répit handicap

Les associations qui proposent de l’écoute et du soutien

Certaines associations proposent un service d’écoute et de soutien. La personne qui vous reçoit (ou qui vous écoute au téléphone) peut être :

  • un ou une psychologue qui connait bien les sentiments qui vous habitent et vous aide à en parler, à surmonter la culpabilité, l’angoisse, la peur de ce qui va arriver, le sentiment de ne pas être à la hauteur, ou que la vie est trop lourde …
  • une personne formée pour vous écouter : elle vous aidera à parler de ce qui vous arrive, à exprimer les choses, à vous remonter le moral, à vous orienter vers d’autres personnes…
  • une personne qui a elle-même un enfant handicapé et donc sait par où vous êtes passé ; cela vous rassurera sans doute de voir que toutes les familles se posent des questions similaires, la personne pourra vous conseiller, vous mettre en contact avec d’autres personnes si vous le souhaitez…

Ce service d’écoute ou de rencontre pour parler de soi, peut prendre des formes très variées :

  • ponctuel (on appelle seulement quand on va mal pour un ou deux échanges) ou régulier (vous pouvez vous rencontrer régulièrement, dans la durée)
  • par téléphone ou sur rendez-vous
  • avec des professionnels ou des bénévoles

N’hésitez pas à essayer, c’est sans engagement !

Les parents ou les proches d’un enfant ou d’un adulte handicapé, qui ont du mal à accepter ou à gérer le handicap de leur enfant, qui se se sentent perdus, seuls, fatigués ou déprimés, ou bien qui se posent beaucoup de questions et qui aimeraient échanger avec quelqu’un d’extérieur, qui comprend bien leur situation.

  • soit d’autres parents, qui ont rencontré les mêmes difficultés que vous
  • soit un psychologue, formé pour vous écouter et vous accompagner, avec un regard extérieur et bienveillant.
  • Les personnes que vous rencontrerez connaissent généralement bien la situation des parents d’enfants handicapés.
  • Le service étant généralement gratuit, il ne faut pas hésiter à l’essayer.
  • Si la personne que vous rencontrez n’est pas psychologue, elle peut parfois ne pas être qualifiée pour vous apporter un réel soutien en tant que personne singulière, particulière. Parfois il ne suffit pas d’être écouté ou de voir que d’autres sont passés par là ; il est nécessaire de faire un vrai travail sur soi. N’hésitez pas à vous renseigner.
  • Parfois, vous aurez besoin d’un soutien dans la durée, long, et ce n’est parfois pas prévu.

Souvent gratuit. Parfois, il faut être adhérent ou payer une cotisation pour bénéficier de ce service.