Les associations 2020-02-28T16:02:35+00:00
Loisir peinture

Les associations qui organisent des temps de loisir, d’activité, de garderie …

Il existe des associations de bénévoles qui organisent des temps d’activité, des sorties, ou tout simplement un temps de garde pour les enfants handicapés. Cela permet de confier l’enfant pendant quelques heures durant la semaine, ou le week-end, parfois pendant un week-end complet.

Les temps d’accueil et les activités proposées sont très variables d’une association à l’autre.

Les propositions sont très variées. Généralement, l’enfant y est accueilli et accompagné par des bénévoles, mais parfois aussi par des professionnels.

La différence avec les solutions d’accueil temporaire en établissement, c’est qu’ici, les activités ne sont pas contrôlées par l’Etat ; elles ne sont pas non plus financées par l’Etat, et on y rencontre souvent davantage des bénévoles que des professionnels. Mais parfois les bénévoles sont des professionnels ou d’anciens professionnels, qui donnent de leur temps libre !

Les temps d’accueil et les activités proposées sont très variables d’une association à l’autre. Les propositions sont très variées. Généralement, l’enfant y est accueilli et accompagné par des bénévoles, mais parfois aussi par des professionnels.

La différence avec les solutions d’accueil temporaire en établissement, c’est qu’ici, les activités ne sont pas contrôlées par l’État ; elles ne sont pas non plus financées par l’État, et on y rencontre souvent davantage des bénévoles que des professionnels. Mais parfois les bénévoles sont des professionnels ou d’anciens professionnels, qui donnent de leur temps libre !

Les parents qui cherchent une solution d’accueil pour leur enfant de façon ponctuelle, ou simplement une activité pour l’enfant.

Généralement des bénévoles, parfois des éducateurs ou animateurs, ayant l’expérience du handicap.

  • Ces associations peuvent être contactées directement pour savoir si elles ont la possibilité d’accueillir votre enfant ou votre adolescent ; il n’y a pas besoin de notification MDPH.
  • Elles sont gérées par des bénévoles souvent très motivés, bienveillants, contents de partager ces moments avec votre enfant.
  • Comme partout, il faut bien préparer l’accueil en organisant une visite ou un temps de rencontre avec l’équipe avant de pouvoir laisser l’enfant seul.
  • Généralement les accompagnateurs des sorties ou des activités sont des bénévoles, parfois des animateurs ou des éducateurs. Il n’y a pas forcément de professionnels médicaux. Il faut se rapprocher de chaque association pour voir avec eux s’ils sont capables d’accueillir votre enfant.

Variable. Parfois il faut contribuer financièrement ou adhérer à l’association, car ce n’est pas l’État qui finance ces structures mais principalement des dons privés. Se renseigner au cas par cas.

Vide

Vivre FM handicap

Vide

« Ce sont des ateliers qui permettent aux enfants de se retrouver ensemble, de savoir qu’ils ne sont pas tous seuls »

Témoignage de Sandrine Le Moëlle, présidente de l’association Les Z’atypiques Fantastiquesun lieu d’écoute, de partage et d’échange avec les familles afin de construire une réussite pour l’avenir de leurs enfants ayant un trouble dys.

Retrouvez l’interview de Sandrine Le Moëlle dans la chronique « Mon enfant différent » sur Vivre FM, en partenariat avec Handissimo en cliquant sur le bouton « Play ».