Établissements spécialisés 2019-09-05T11:45:34+00:00

Les établissements spécialisés dans l’accueil temporaire ou de répit de personnes malades ou handicapées

C’est un lieu où notre enfant peut être accueilli de façon temporaire, sur des durées souvent courtes (quelques jours, quelques semaines) avec ou sans leurs proches. L’objectif principal est que le proche se repose.

Cela permet aussi à l’enfant de sortir de son quotidien, de voir d’autres choses. Ces lieux peuvent s’appeler maisons de répit, haltes, halte répit, ou autres… Ils sont spécialement conçus pour que nous puissions leur confier l’enfant de temps en temps.

Certaines structures proposent d’accueillir à la fois les enfants et leurs parents pour vivre des moments ensemble, mais sans la lourdeur du quotidien car des professionnels nous déchargent des soins et de la logistique.

Certaines structures ont aussi comme mission d’accompagner les familles dans la durée en proposant un accueil sur des durées courtes temporaire mais régulières (par exemple un week-end tous les 2 mois) :

  • Les professionnels font le point avec la famille pour comprendre leur niveau de fatigue, leurs difficultés,
  • Ils apportent des conseils ou des solutions pour que la vie avec le proche malade ou handicapé se passe mieux au domicile.
  • Ils organisent des temps de répit de manière régulière, sans attendre que la situation soit trop dure à gérer.

Il est nécessaire de disposer d’une orientation MDPH vers ces structures, pour pouvoir demander à être inscrit.  Certaines structures peuvent cependant être contactées directement et l’orientation de la MDPH se demande dans un second temps.

Les parents qui cherchent une solution d’accueil temporaire pour leur enfant, de manière ponctuelle ou régulière.

Une équipe de professionnels compétents qui connaissent bien le handicap.

  • Une équipe de professionnels qui prennent en charge notre enfant dans un lieu adapté : on se repose, et il est entre de bonnes mains.
  • La possibilité de faire appel de manière régulière à la structure (une fois par mois par exemple…)
  • Il est nécessaire de disposer d’une orientation de la MDPH
  • Les listes d’attente sont parfois longues
  • Comme partout, il y a des critères pour que l’enfant soit accepté : niveau de handicap, activités possibles, âge…
  • L’accueil temporaire est un métier difficile pour les équipes car elles s’occupent d’enfants toujours différents, qui mettent généralement du temps pour s’adapter au nouveau lieu et qui ne les connaissent pas. Il faut être patient et ne pas abandonner à la moindre difficulté. Au fur et à mesure des séjours, tout le monde apprend à se connaitre et ça se passe mieux.
  • Il faut comprendre que pour un accueil de répit, c’est du loisir qui sera proposé à votre enfant. En quelques jours, il n’est pas prévu de mettre en place un projet éducatif.

Gratuit : ce sont des établissements disposant d’un agrément médico-social pour fonctionner, et financés par la sécurité sociale (pour les enfants).

Répit : le répit, c’est le fait de disposer de temps sans l’enfant, tout en sachant qu’il sera entre de bonnes mains. Disposer de temps pour s’occuper de soi en tant que parent, alors qu’habituellement tout notre temps est pris par l’enfant… ce qui est très fatigant et peut devenir insupportable.

Maisons de répit, haltes, halte répit, sont des lieux spécialisés dans le répit.

Ne pas confondre :

  • les établissements spécialisés dans l’accueil temporaire, qui sont peu nombreux mais sont spécialisés dans le soutien aux  familles,
  • et les établissements spécialisés (IME, IEM, ITEP…) qui ont des places d’accueil temporaire en plus des places d’accueil permanent.

GRATH : Groupe de Réflexion et réseau pour l’Accueil Temporaire des personnes en situation de Handicap : c’est une association spécialisée dans l’aide à la recherche d’une solution d’accueil temporaire.