Hôpital de jour 2019-09-02T17:35:52+00:00

Hôpital de jour : pour les enfants et jeunes qui présentent des troubles psychiques ou autistiques

Les hôpitaux de jour sont des lieux qui accueillent des enfants autistes ou des enfants avec des troubles psychiques importants, en journée. Les enfants y sont accompagnés par des professionnels éducatifs, des soignants, et des enseignants spécialisés. Les hopitaux de jour sont généralement rattachés à un établissement public de santé mentale c’est-à-dire à un hôpital psychiatrique, et c’est un psychiatre qui coordonne les soins et le programme d’accompagnement de l’enfant.

L’enfant y bénéficie de soins et d’activités éducatives. Dans certains hopitaux de jour, la scolarisation est organisée par un enseignant mis à disposition par l’éducation nationale (en niveau élémentaire seulement).

Les soins sont variés selon le projet de l’hopital de jour et le profil de chaque enfant. On travaille généralement sur l’estime de soi, l’ouverture aux autres, la capacité à apprendre et à gagner en autonomie… Dans les hopitaux de jour spécialisés dans l’accueil d’enfants autistes, les professionnels sont formés à l’accompagnement et à la stimulation des enfants autistes. Certains hôpitaux de jour prévoient la poursuite du diagnostic de l’enfant.

  • Sur la proposition du psychiatre qui suit votre enfant.
  • Pas d’orientation par la MDPH.
  • Selon les cas, des enfants avec des troubles psychiques importants, ou des enfants autistes.
  • Les enfants peuvent parfois être scolarisés dans un autre endroit et ne venir que pour des temps de soins ou d’activités collectives.
  • Âge : selon chaque hôpital de jour. De 18 mois à 8 ans, de 4 à 14 ans, ou autre.
  • Médecin psychiatre
  • Psychologue
  • Infirmier
  • Éducateur spécialisé
  • Orthophoniste
  • Psychomotricien
  • Ergothérapeute
  • Enseignant spécialisé
  • Des soins spécialisés et une équipe pluridisciplinaire
  • Des petits groupes d’enfants
  • Les projets de chaque hôpital de jour sont très variés, il faut bien se renseigner pour comprendre ce qui est proposé. Notamment en termes de scolarisation, qui est parfois prévue, parfois non. Et en termes d’approche pour les soins : certains hopitaux de jour se concentrent sur des approches psychanalytiques, d’autres offrent des approches plus variées.
  • La famille ne constitue pas de dossier auprès de la MDPH pour l’enfant ; pour la suite du parcours de l’enfant, il faut penser à bien anticiper, le cas échéant, la préparation du dossier MDPH.

Gratuit (financement par l’assurance maladie).