Les SEGPA 2018-08-02T15:28:45+00:00

Les SEGPA (section d’enseignement général et professionnel adapté) –  des classes pour les collégiens en grande difficulté scolaire

Les SEGPA sont des classes de collège qui ne sont pas réservées aux adolescents en situation de handicap, mais aux élèves en grande difficulté et qui ne maitrisent pas toutes les connaissances de fin de primaire. L’effectif y est réduit (16 élèves maximum).

Les classes SEGPA accueillent les jeunes de la 6ème à la 3ème qui ont suivi un parcours classique en primaire, et ont un niveau très faible.

Cette classe avec un petit nombre d’élèves (16 au plus) est intégrée dans un collège ordinaire et s’adressent généralement aux élèves en grande difficulté et en repli sur eux-mêmes, avec des difficultés de concentration et d’autonomie. Certains élèves handicapés peuvent toutefois y être orientés, mais sans passer par la MDPH.

Les élèves bénéficient d’un enseignement au sein de leur classe Segpa, ainsi que des heures de cours avec les élèves des autres classes : ils peuvent mener des projets communs.

Les programmes sont ceux du collège, avec certaines adaptations.

La classe de 6ème est une année de transition, favorisant si possible, le retour dans l’enseignement ordinaire en 5ème.

Les élèves de Segpa sont inscrits dans la classe correspondant à leur âge.

L’orientation en Segpa est décidée en fin de CM2, par une commission du Département (qui s’appelle la CDOEA). Il faut donc envisager cette possibilité avec l’enseignant et le directeur d’école du CM2.

Pour tout enfant en grande difficulté scolaire intégrant un collège (à partir de 11 ans).

  • Encadrement par des professeurs des écoles, de collège ou de lycée pour les enseignements généraux, et des professeurs de lycée professionnel pour animer des ateliers.
  • Équipe pédagogique constituée de professeurs des écoles spécialisés titulaires du CAPPEI et d’enseignants ayant bénéficié d’une formation spécifique : le 2CA-SH.
  • Des classes à effectif réduit avec 16 élèves au maximum, certaines activités sont même organisées en demi-groupe de 8 élèves ;
  • Une équipe pédagogique « sur mesure » : des professeurs des écoles spécialisés pour les matières générales, des professeurs de lycée et collège, des professeurs de lycée pro… ;
  • Un enseignement adapté aux besoins de chaque élève ;
  • Un suivi individualisé pour son projet de formation après la 3e : accès à un CAP ou entrée en apprentissage dans un CFA (centre de formation d’apprentis).
  • Pas de dossier MDPH obligatoire, il n’y a pas besoin d‘être reconnu en situation de handicap

La scolarisation en milieu ordinaire peut s’arrêter dès l’âge de 16 ans ; il est parfois difficile de trouver une solution au-delà et donc les parents doivent anticiper la suite dès que l’enfant a 14 ou 15 ans.

Aucun frais puisqu’il s’agit d’une scolarité au sein d’un établissement public.

SEGPA : section d’enseignement général et professionnel adapté

CDOEA : commission départementale d’orientation de l’enseignement adapté

CAPPEI : Certificat d’aptitude professionnelle aux pratiques de l’éducation inclusive

2CA-SH : Certificat Complémentaire pour les enseignements Adaptés et la Scolarisation des élèves en situation de Handicap