Les plateformes 2019-09-03T14:32:00+00:00
diagnostic handicap

Les plateformes à cheval entre l’établissement spécialisé et l’établissement scolaire ordinaire

Une plateforme de services rassemble plusieurs établissements et services qui travaillent ensemble ; ainsi, ce qui est proposé aux enfants et à leur famille doit être le mieux adapté possible à leurs besoins. Grâce à ce fonctionnement, le mode d’accompagnement de l’enfant peut varier dans le temps, selon les progrès ou au contraire la croissance des difficultés de l’enfant.

Par exemple, un établissement (un IME ou un ITEP) et un service (un SESSAD) sont regroupés en « plateforme » ; dans ce cas, un enfant peut être accueilli à certains moment dans l’établissement, alors qu’à d’autres moments, il sera scolarisé dans son école de référence et accompagné par le SESSAD. Un autre enfant accueilli par la plateforme pourra, lui, aller le plus souvent dans l’établissement si c’est mieux pour lui. Un troisième enfant pourra n’aller que dans son école de référence avec l’accompagnement du SESSAD.

Les plateformes permettent un accompagnement à la carte, selon les besoins de l’enfant. Elles permettent de ne pas choisir entre un établissement et la scolarisation en milieu ordinaire, mais de proposer un peu des deux solutions. L’enfant peut ainsi bénéficier à la fois de l’école ordinaire et de temps d’accompagnement plus individualisés dans l’établissement spécialisé.

Quand on parle des enfants, généralement les plateformes sont appelées des « dispositifs » : dispositif ITEP (ou DITEP), dispositif IME (ou DIME). En réalité un DITEP est un ITEP jumelé avec un SESSAD ; un DIME est un IME jumelé avec un SESSAD.

Selon les cas, la MDPH oriente les enfants soit vers la plateforme, soit vers l’un des établissements de la plateforme.