Les ITEP 2019-11-26T16:06:38+00:00

Les ITEP : instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques

Les ITEP sont des établissements spécialisés pour les enfants et les adolescents qui ont des difficultés psychologiques et présentent des troubles du comportement importants, qui les empêchent de suivre une scolarité normale. Les jeunes ont une intelligence normale, ce sont leurs troubles du comportement qui les gênent et représentent pour eux un handicap pour étudier à l’école, à un moment de leur vie.

Ces troubles du comportement proviennent soit de difficultés psychologiques importantes, soit de difficultés cognitives variées (trouble de l’attention, hyperactivité, etc.) qui sont handicapantes pour le jeune : à cause de ses troubles, il ne peut pas rentrer dans les apprentissages.

L’ITEP est un établissement où l’enfant ou l’adolescent est plus encadré que dans une école ou un collège normal, il dispose de plus d’attention et de suivi notamment par des éducateurs, et il bénéficie de soins en plus de sa scolarité (psychologue, orthophoniste, psychomotricien). L’objectif de l’ITEP est de permettre au jeune de pouvoir retourner dans une école ou un collège ou un lycée normal, une fois qu’il va mieux. Pour cela, l’équipe travaille avec lui sur la confiance en soi, l’organisation et la concentration, le comportement avec les autres, un suivi psychologique, une remise à niveau scolaire.

L’enseignement scolaire peut se faire soit dans l’établissement par des enseignants spécialisés, soit dans la classe de référence du jeune, soit dans d’autres classes ordinaires ou spécialisées à proximité de l’ITEP.

Les activités non scolaires (sport, activités culturelles, …) ont lieu soit dans l’ITEP, soit dans des lieux ordinaires (clubs sportifs, …)

Le programme du jeune évolue au fur et à mesure de l’année et s’adapte à son état, ses progrès, ses difficultés. La plupart des ITEP sont jumelés avec un SESSAD : dans ce cas c’est encore plus facile de faire évoluer l’accompagnement selon les progrès du jeune ou au contraire l’accroissement de ses difficultés à un moment donné. S’il va mieux, il retournera le plus souvent possible dans son école ou son collège habituel, et l’équipe du SESSAD l’accompagnera. S’il va moins bien, il pourra revenir à l’ITEP pour davantage de soutien.

Certains ITEP proposent des formations spécialisées pour les jeunes en âge pré-professionnel (de 12 à 16 ans environ).

La plupart des ITEP disposent d’un internat où le jeune peut rester le soir et la nuit, en semaine, s’il en a besoin ou si sa famille en a besoin. Le week-end, il retourne dans son lieu de vie habituel. L’internat n’est pas systématique.

Pour être accueilli dans un ITEP, il faut déposer un dossier auprès de la MDPH. C’est elle qui décide, selon les informations que nous écrivons dans le dossier et un avis médical, si notre enfant aura le droit d’être inscrit dans un établissement, ou si une autre solution est préférable.

Les enfants et jeunes de 6 à 20 ans. Il existe des ITEP pour les enfants de 6 à 12 ou 14 ans et des ITEP pour les jeunes de 12 ou 14 ans jusqu’à 20 ans. Certains accueillent les enfants et les jeunes de 6 à 20 ans. Les enfants et les jeunes sont répartis dans des petits groupes généralement de 6 à 10 enfants, par âge ou selon les activités qui leur sont proposées.

  • Un taux d’encadrement important : un adulte pour 2 à 4 enfants généralement.
  • Une possibilité de bénéficier de l’internat pour les familles qui en ont besoin.

Les établissements sont généralement fermés pendant une partie des vacances scolaires.

Tout est financé par la sécurité sociale donc gratuit pour les familles, y compris les transports (sauf exception) et les repas.

Un « interne » est un enfant qui est accueilli à la fois en journée et le soir et la nuit.

Un « semi-interne » ou un « externe » est un enfant qui n’est accueilli qu’en journée.

Une « unité d’enseignement interne » est une classe qui est dans les locaux de l’ITEP.
Une « unité d’enseignement externalisée » est une classe qui dépend de l’ITEP mais qui se situe dans une école ou un collège ordinaire. L’enseignant de l’ITEP s’y déplace avec les jeunes de l’ITEP.

On parle d’un « dispositif ITEP » quand un ITEP et un SESSAD sont jumelés. Cela permet d’adapter très régulièrement l’accompagnement du jeune selon ses besoins : on lui proposera davantage de soutien et de présence dans l’ITEP à certains moments, davantage de présence dans le collège habituel à d’autres moment.