>>>Les familles d’accueil (CAFS)
Les familles d’accueil (CAFS) 2019-09-03T15:13:22+00:00
parent handicap

Les familles d’accueil (CAFS)


Un CAFS rassemble des familles qui accueillent chacune un ou plusieurs enfants handicapés chez elles, pendant une durée décidée en accord avec la famille de l’enfant et la MDPH. L’enfant est généralement accueilli dans un IME ou un ITEP ou un autre établissement en journée, et il habite avec la famille d’accueil le soir et parfois les week-ends. Parfois c’est une autre famille qui l’accueille le week-end. Le plus souvent l’enfant rentre chez lui, dans sa famille, les week-ends.

L’objectif de l’accueil familial est de soulager la famille pendant une durée généralement transitoire. Dans la « famille d’accueil », il y a en réalité l’un des parents (la mère ou le père) qui est l’assistant familial, salarié du CAFS. L’autre parent peut participer mais ce n’est pas son rôle.

Les assistants familiaux n’ont pas de diplôme spécifique mais ils ont un agrément du Conseil Général, suivent une formation obligatoire d’assistant familial, et ont généralement une expérience de vie familiale avec des enfants.

Le logement doit être adapté au handicap de l’enfant. La famille de l’enfant rencontre la famille d’accueil avant l’accueil de l’enfant et régulièrement. La famille d’accueil respecte une neutralité vis-à-vis de la famille. Le coordinateur du CAFS fait également le point régulièrement avec la famille d’accueil et celle de l’enfant.

Sur orientation de la MDPH.

Pour tout enfant ou adolescent handicapé généralement de 0 à 18 ans. Le CAFS concerne surtout des jeunes qui, en plus de leur handicap, sont en grandes difficultés dans leur milieu familial.

  • L’assistant familial (la famille d’accueil)
  • Le coordinateur du CAFS ou un éducateur référent (qui fait le lien entre les 2 familles)
  • Un médecin

Généralement l’enfant est accueilli dans un établissement spécialisé en journée, il est alors suivi par tous les professionnels de l’établissement.

  • Les parents participent à la décision, sont informés, aidés et associés tout au long de l’accueil de l’enfant.
  • L’accueil chez une famille permet pour certains enfants un cadre rassurant, chaleureux et qui lui permet de s’épanouir. Pour d’autres enfants, un établissement spécialisé sera mieux adapté.
  • L’accueil en CAFS permet d’accueillir l’enfant lorsque les établissements spécialisés sont fermés.
  • Chaque fois que c’est possible, l’enfant est scolarisé dans les écoles locales.

Parfois il est difficile pour la famille de l’enfant d’accepter qu’une autre famille s’occupe de son enfant, même si toutes les décisions sont prises en lien avec la vraie famille de l’enfant.

La prise en charge de l’enfant en famille d’accueil se fait généralement toute la semaine, mais elle peut être individualisée : en accueil de jour, les week-ends, en discontinu ou complémentaire à une prise en charge dans un établissement spécialisé.

Gratuit : prise en charge par l’Assurance Maladie.

CAFS : centre d’accueil familial spécialisé.