Crèches spécialisées 2019-08-29T14:56:25+00:00

Des crèches collectives spécialisées pour l’accueil d’enfants handicapés

Certaines crèches, garderie ou jardins d’enfants sont spécialement équipés et leur équipe est formée pour mieux accueillir des enfants en situation de handicap.

Certains lieux d’accueil ne reçoivent que des enfants en situation de handicap ; la plupart des lieux accueillent à la fois des enfants en situation de handicap et des enfants sans handicap. Dans ce cas, un certain nombre de places est réservé pour des enfants en situation de handicap. Par exemple il peut s’agir d’une crèche de 24 places avec 8 places réservées à des enfants avec des besoins spécifiques. L’accueil des enfants en situation de handicap s’y fait en plus petit groupe, les temps d’activités sont plus courts, les professionnels sont plus qualifiés. Généralement les structures spécialisées peuvent garder les enfants jusqu’à 6 ans s’ils ne vont pas à l’école maternelle ou s’ils n’y vont qu’à temps partiel.

Contacter directement la structure pour voir d’abord s’il y a une possibilité, puis demander quelles démarches effectuer ; parfois il faut passer par la mairie.

Les enfants de 0 à 6 ans (2 à 6 ans pour les jardins d’enfants).

  • employées de crèche
  • auxiliaires de puériculture
  • éducatrices de jeunes enfants
  • infirmière
  • médecin
  • des locaux adaptés et des professionnels sensibilisés au handicap et formés
  • des activités adaptées aux besoins des enfants
  • la possibilité de rester jusqu’à 6 ans s’il est nécessaire de retarder l’entrée en maternelle
  • la cohabitation d’enfants en situation de handicap ou non

il faut vérifier que les professionnels stimulent autant les enfants en situation de handicap que les autres, car ce sont les stimulations qui les font généralement progresser !

Le coût est variable d’une ville à l’autre, d’une structure à l’autre et dépend le plus souvent des revenus de la famille. Pour les crèches municipales, la participation financière des familles ayant un enfant en situation de handicap est moins élevée que le barème annoncé : c’est l’échelon immédiatement inférieur du barème qui est appliqué. Dans certaines régions de France il existe des jardins d’enfants spécialisés, qui sont financés par la sécurité sociale et donc gratuits pour les familles ; pour y être accueilli, il est nécessaire de disposer d’une notification MDPH.

Crèche, garderie, jardin d’enfant, multi-accueil… Ces mots désignent parfois des structures différentes et parfois les mêmes ! Généralement un jardin d’enfant n’accueille pas les tout-petits avant 18 mois ou 2 ans. Généralement aussi, dans une halte-garderie les enfants ne sont pas accueillis à plein temps mais seulement occasionnellement.