> Orientation et démarches
Orientation et démarches 2020-07-29T17:43:31+00:00

Orientation et démarches

Différentes démarches pour votre enfant handicapé sont nécessaires : que ce soit pour obtenir des congés pour s’occuper de votre enfant, vous faire rembourser les bilans et les soins, recevoir des aides adaptées à la situation de votre enfant : des adaptations pour sa scolarisation, un accueil en établissement, une carte de stationnement, un transport entre son établissement et votre domicile… Il est donc important de savoir à quel interlocuteur s’adresser selon les démarches à faire pour votre enfant en situation de handicap. Ces démarches peuvent être lourdes, certaines structures sont là pour vous orienter et vous aider dans les démarches.

Retrouvez le guide très complet de l’association Léa sur les démarches administratives.

Sommaire : 

La MDPH : une étape incontournable pour les démarches liées au handicap

Les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH) sont chargées de l’accueil et de l’accompagnement des personnes handicapées et de leurs proches. Il existe une MDPH dans chaque département et un guichet unique pour toutes les démarches liées au handicap.

Vous aurez des démarches à faire auprès de la MDPH tout au long de la vie de votre enfant handicapé. Concrètement, cela signifie remplir un dossier une première fois, et ensuite régulièrement. Vos droits sont valables entre 1 et 5 ans selon la situation et l’évolution du handicap de votre enfant. Pour éviter une interruption de vos droits, il est recommandé de déposer une demande de renouvellement 6 mois avant la fin de validité de vos droits en cours.

Les équipes de la MDPH examinent chaque situation. C’est la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui décide de l’orientation des personnes handicapées et de l’attribution des aides.

Vous pouvez en premier lieu faire des démarches pour obtenir des orientations (autorisation à avoir des aménagement dans la scolarité ou pour une structure spécialisée). 

Vous pouvez également faire des démarches pour obtenir des financements ou des remboursements liés au handicap de votre enfant (des soins non remboursés, un fauteuil roulant, le transport scolaire spécialisé), ou une compensation si vous avez dû réduire votre temps de travail ou arrêter de travailler à cause du handicap de votre enfant.

Tout savoir sur le dossier MDPH : retrouvez le dossier très complet sur le dossier MDPH, sur le projet de vie et sur le certificat médical de mon enfant différent.

Votre mutuelle : des démarches liées au handicap pour la prise en charge de frais

Si vous avez une mutuelle, il est conseillé de la contacter pour vérifier si certains frais peuvent être pris en charge (dépassements d’honoraires, séances de rééducation non remboursées par la sécurité sociale, participation aux frais du matériel médical, heures d’aide à domicile…).

Chaque mutuelle a sa propre politique en matière d’action sociale. L’action sociale s’adresse aux personnes devant faire face à une situation financière difficile ou à un problème de santé grave entraînant des frais importants. Il peut s’agir de prestations (accompagnement des proches aidants, soutien psychologique ou sur les démarches administratives, conférence de prévention-santé,…) ou de participations financières (achat d’équipements médicaux, des aménagements du domicile ou du véhicule ou de frais médicaux)

Les démarches liées au handicap de votre enfant auprès de votre médecin : 

Le médecin qui suit votre enfant est bien sûr un interlocuteur privilégié. Il rédigera notamment le certificat médical à joindre à votre dossier MDPH. Même expérimenté, votre médecin n’a peut-être pas l’habitude de remplir de certificat destiné à la MDPH. N’hésitez pas à lui expliquer les enjeux de ce certificat et à lui transmettre cette notice.

C’est aussi votre médecin qui va rédiger un « protocole de soins » si votre enfant a une maladie chronique (ou affection de longue durée : ALD, qui dure plus de 6 mois). Il faudra présenter ce protocole de soin aux médecins que votre enfant consulte. Ces démarches permettent d’être mieux remboursé (jusqu’à 100%) par la sécurité sociale pour les soins qui sont nécessaires à cause de la maladie ou du handicap, et qui sont listés dans le protocole de soins.

Un assistant social pour vos démarches administratives liées au handicap

Un assistant de service social (ASS), appelé plus couramment assistant social ou assistante sociale, peut vous offrir un soutien pour faire valoir vos droits, déposer des dossiers de demande d’aides et coordonner toutes les demandes d’aide en cours. L’assistante sociale vous aide aussi à remplir les dossiers administratifs, notamment le dossier MDPH.

Vous pouvez prendre rendez-vous avec une assistante sociale au centre communal d’action sociale (CCAS) de votre commune, au Conseil départemental, au sein de la MDPH, au sein de l’Espace Départemental des Solidarités de votre ville et éventuellement dans l’établissement médico-social de votre enfant (CAMPS, SESSAD…).

Les PCPE : les démarches liées au handicap de votre enfant en cas de blocage

Les Pôles de Compétences et de Prestations Externalisées (PCPE) sont vos interlocuteurs privilégiés en cas de blocage. Ils cherchent des solutions provisoires ou durables pour les familles qui n’ont pas de solutions pour leur enfant.

L’accès aux PCPE est gratuit et sans condition d’accès (pas de notification MDPH obligatoire).

Voici quelques exemples de situations dans lesquelles un PCPE peut vous aider :

  • votre enfant a une notification MDPH vers un établissement, mais il n’y a pas de place
  • il n’a plus de prise en charge pour les soins
  • il reste à votre domicile car vous n’avez pas d’autre solution pour l’accueillir
  • vous avez besoin d’aide pour construire le dossier MDPH…

Des associations de familles pour vous aider dans vos démarches

Les associations de familles peuvent être dédiées à l’accompagnement aux démarches mais peuvent aussi être spécifiques au handicap de votre enfant. Les personnes qui vous accompagneront ont l’habitude de remplir des dossiers MDPH, pour leur enfant ou pour les autres parents de l’association. N’hésitez pas à vous adresser à elles, elles sont d’une grande aide pour s’y retrouver dans la jungle des démarches administratives !

Pour vous aider dans vos démarches administratives, vous pouvez consulter le guide de l’association Léa :

Les autres informations qui pourraient vous être utiles :