Les SESSAD 2020-07-28T15:59:57+00:00

Le SESSAD (Service d’Éducation Spéciale et de Soins À Domicile)

Un Services d’Éducation Spéciale et de Soins À Domicile (SESSAD) s’adresse aux enfants scolarisés à temps complet ou à temps partiel, qui ont besoin d’aide pour progresser dans leur autonomie et suivre les enseignements.

Sommaire : 

Un SESSAD, c’est quoi ? 

Les professionnels interviennent plusieurs fois par semaine auprès de l’enfant ayant des troubles, pour l’aider à faire des progrès dans les domaines où il rencontre des difficultés. L’objectif est de permettre à l’enfant de faire les progrès nécessaires pour poursuivre sa scolarité.

Les séances ont lieu soit dans les lieux de vie de l’enfant (à l’école après les cours, à la cantine, à la maison, sur les lieux de loisir…), soit dans les locaux du SESSAD.

Certaines séances sont individuelles (un professionnel seul avec l’enfant), d’autres sont en groupe (plusieurs enfants font la même activité).

Il peut être prévu que les parents participent à certaines séances. Cela sert à parler avec les professionnels pour trouver ensemble les meilleures façons de faire avec l’enfant, et parfois, à voir ce que les professionnels font avec l’enfant, afin que les professionnels et la famille mettent les mêmes choses en place pour un maximum de cohérence dans l’accompagnement de l’enfant.

Les avantages : Avec le SESSAD, les soins et l’aide à l’autonomie sont organisés par une équipe de professionnels compétents qui travaillent ensemble sur différentes difficultés de l’enfant.

Les professionnels interviennent dans les écoles et participent à l’intégration scolaire : par exemple en trouvant des astuces avec l’enseignant pour que l’enfant puisse mieux suivre malgré ses difficultés, en sensibilisant les différents professeurs et encadrants, en étant présent avec l’enfant à certains moments. Comme ils sont dans les lieux de vie de l’enfant, ils voient directement où sont les difficultés et peuvent proposer des solutions.

Les points de vigilance :  Certains SESSAD organisent les séances principalement dans leurs locaux, ce qui oblige à s’organiser pour les transports de l’enfant et limite les liens directs avec l’établissement scolaire.

Les listes d’attente sont souvent longues avant d’avoir une place.

Sur certains territoires (dans certaines villes éloignées des grandes villes), aucun SESSAD n’intervient. Il se peut aussi que les SESSAD près de chez vous ne soient pas spécialisés sur les problèmes de votre enfant.

Comment se passent les séances avec un SESSAD ?

Selon les types de SESSAD et les difficultés de l’enfant, les séances peuvent par exemple prendre la forme suivante :

Des séances de rééducation avec des orthophonistes, psychomotriciens, ergothérapeutes…

Des interventions dans l’établissement scolaire : en classe, à la cantine…, afin d’identifier les aménagements et ajustements nécessaires, et de participer à leur mise en place. Par exemple : soutien scolaire et apprentissages, préparation de supports adaptés pour mieux suivre les enseignements, aide à l’utilisation d’un matériel spécifique,…

Des activités de groupe : musique, théâtre, sport, jeux, jardinage,… pour travailler sur la relation aux autres, la confiance en soi, la communication, la mobilité, l’apaisement, l’autonomie…

Des activités pour apprendre à devenir plus autonome : apprendre à prendre les transports en commun, à s’organiser pour faire un travail, à cuisiner, à préparer ses affaires…

L’objectif est de permettre à l’enfant de poursuivre sa scolarité ou de préparer la suite de son parcours en l’aidant à effectuer les apprentissages pour lesquels il a besoin de plus de temps.

Un SESSAD, c’est pour qui ? 

Ils accueillent les enfants scolarisés et reconnus en situation de handicap.

Il existe des SESSAD pour tous les types de handicaps et pour tous les âges, à partir de l’âge scolaire. 

Comment on y accède ? : Pour pouvoir avoir accès à ses services, il faut avoir un orientation de la MDPH.

Précision par type de handicap : Il existe de plus en plus de SESSAD généralistes (pour tous) et aussi des SESSAD spécialisés pour un type de handicap, ou pour une tranche d’âge.

  • SAAAIS (Service d’Aide à l’Acquisition de l’Autonomie et à l’Intégration Scolaire) : s’adresse aux enfants de plus de 3 ans porteurs d’une déficience visuelle  
  • SSEFIS (Service de Soutien à l’Éducation Familiale et à l’Intégration Scolaire) : s’adresse aux enfants de plus de 3 ans porteurs d’une déficience auditive 
  • SAFEP (Service d’accompagnement familial et d’éducation précoce) : accueille les enfants de 0 à 3 ans déficients auditifs et visuels 

On trouve parfois les mentions des spécialités suivantes pour les SESSAD :

  • SESSAD DI (Déficience Intellectuelle) : pour les enfants présentant un retard de développement intellectuel
  • SESSAD TFC (Troubles des Fonctions Cognitives) : pour les enfants présentant des troubles des apprentissages (dyslexie, dysphasie, dyspraxie,…)
  • SESSAD IMC (Infirmité Cérébrale Motrice) ou SESSAD Moteur : pour les enfants présentant un handicap moteur et/ou des troubles neuro-visuels.
  • SESSAD TED (Troubles envahissant du Développement) ou SESSAD TSA (Trouble du Spectre Autistique) ou SESSAD Autisme : pour les enfants ayant un diagnostic d’autisme.
  • SESSAD TCC (Troubles de la Conduite et du Comportement) : pour les enfants présentant des troubles du comportement.

A noter que les SESSAD « Pro » accompagnent les jeunes adolescents et adultes de 14 à 25 ans ou de 16 à 25 ans.

On y rencontre qui ? 

Une équipe pluridisciplinaire composée de :

  • directeur ou chef de service
  • médecin (psychiatre, médecin de médecine physique et de réadaptation, pédiatre)
  • psychologue
  • psychomotricien
  • orthophoniste
  • éducateurs spécialisés
  • assistante sociale
  • kinésithérapeute
  • ergothérapeute
  • parfois des enseignants spécialisés
  • d’autres professionnels spécialisés pour les SESSAD spécialisés sur un type de handicap.

Le coût des consultations par un SESSAD 

L’intervention est gratuite car elle est prise en charge à 100% par l’assurance maladie.

Depuis que Marion est au SESSAD Pro, tout va mieux. Elle s’épanouit, elle apprend plein de choses, elle s’est faite des amies, elle a des projets qui la motivent. Elle a pris confiance en elle, elle a aussi mieux appris à accepter ses difficultés et à les gérer au mieux.

Daphnée, maman de Marion, 16 ans