Soutien à la scolarité 2020-07-29T17:13:12+00:00

Soutien à la scolarité pour un enfant handicapé

Il existe des solutions de soutien à la scolarité pour les enfants handicapés, qu’ils soient scolarisés à l’école ordinaire, en établissement spécialisé, ou à l’hôpital. 

SOMMAIRE : 

Les SESSAD : le soutien à la scolarité et à l’autonomie des enfants handicapés

Les services d’éducation et de soins spécialisés à domicile (SESSAD) s’adressent aux enfants handicapés et scolarisés à temps complet ou à temps partiel, qui ont besoin d’aide pour progresser dans leur autonomie et suivre les enseignements.

Les professionnels du SESSAD (éducateurs, orthophonistes, psychomotricien, psychologue, infirmiers…) interviennent plusieurs fois par semaine auprès de l’enfant, dans ses lieux de vie, pour l’aider à faire des progrès dans les domaines où il rencontre des difficultés.

L’objectif est de permettre à l’enfant de faire les progrès nécessaires pour poursuivre sa scolarité. Une orientation par la MDPH est nécessaire pour faire intervenir un SESSAD.

Poursuivre la scolarité à l’hôpital

Pour les enfants hospitalisés, il existe deux solutions pour poursuivre sa scolarité malgré l’hospitalisation.

La plupart des hôpitaux sont en lien avec un ou plusieurs établissements scolairesLes gros hôpitaux disposent de classes au sein de l’hôpital. Des enseignants y sont détachés par l’éducation nationale pour faire cours aux élèves hospitalisés de la grande section de Maternelle jusqu’à la classe de Terminale, selon leur niveau scolaire et leur fatigabilité. Les cours peuvent aussi avoir lieu  dans la chambre d’hôpital de l’enfant, selon sa santé. Si l’hospitalisation de votre enfant est longue, il faut se renseigner auprès des services de l’hôpital pour identifier ce qui peut être mis en place pour maintenir sa scolarisation.

Ce travail avec l’enseignant détaché peut être complété par l’intervention d’enseignants bénévoles, membres d’associations agréées par l’éducation nationale, qui complètent le dispositif des classes au sein de l’hôpital. Pour les enfants en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire, qui sont hospitalisés provisoirement, ces associations peuvent être mobilisées comme pour les autres enfants.

L’autre solution est d’obtenir une place dans un établissement en “soins-études”, qui proposent de suivre une scolarisation en parallèle d’une hospitalisation.  

Soutien à la scolarité à domicile : l’APAD et le CNED

Les dispositifs d’assistance pédagogique à domicile (APAD) apportent le soutien nécessaire aux élèves qui ne peuvent être accueillis dans l’établissement scolaire (élèves accidentés ou souffrant de maladie chronique). L’objectif des APAD est d’assurer les cours à domicile, avec les enseignants de l’établissement scolaire que fréquentait votre enfant avant son hospitalisation.

Pour bénéficier des services de l’APAD, il faut téléphoner au service médical de l’Inspection Académique de votre département, et remplir les trois conditions suivantes : votre enfant a une durée d’absence supérieure à 3 semaines, il est dans une classe de niveau supérieur à la grande section de maternelle et vous disposez d’un certificat médical d’absence scolaire.

Les élèves qui ne peuvent pas bénéficier de ces dispositifs suivent un enseignement par le Centre National d’Enseignement à Distance (CNED). Le CNED permet à votre enfant handicapé de plus de 6 ans d’avoir accès au programme scolaire de son niveau à votre domicile. Souvent ce sont les parents ou un accompagnant qui aide l’enfant à faire ses devoirs et à les renvoyer aux enseignants du CNED. Les cours sont organisés par niveau scolaire. L’élève valide ou non ses apprentissages, ce qui lui permet de passer dans la classe supérieure. Il existe aussi des cours spécifiques pour les enfants handicapés avec un programme adapté. Visitez le site du CNED pour plus d’informations.