Les crèches spécialisées 2020-07-29T16:48:05+00:00

Les crèches spécialisées

Les crèches spécialisées accueillent les enfants en situation de handicap. 

Sommaire : 

Une crèche spécialisée, c’est quoi ? 

Certaines crèches, garderies ou jardins d’enfants sont spécialement équipés et leur équipe est formée pour accueillir des enfants handicapés.

Certains lieux d’accueil ne reçoivent que des enfants en situation de handicap mais la plupart des crèches spécialisées accueillent à la fois des enfants handicapés et des enfants sans handicap. Dans ce cas, un certain nombre de places est réservé pour des enfants ayant un handicap. Par exemple il peut s’agir d’une crèche de 24 places avec 8 places réservées à des enfants avec des besoins spécifiques. L’accueil des enfants handicapés s’y fait en plus petit groupe, les temps d’activités sont plus courts et les professionnels à leurs côtés sont tous formés au handicap. 

Les avantages d’une crèche spécialisée : Les locaux sont pour la plupart adaptés aux handicaps des enfants. Les professionnels présents sont sensibilisés et formés au handicap. Les crèches spécialisées permettent aux enfants handicapés de côtoyer d’autres enfants et de faire des activités adaptées à leur situation. 

Les points de vigilance : Il n’y a pas toujours suffisamment de place dans ces structures. 

Une crèche spécialisée, c’est pour qui ? 

Généralement les crèches spécialisées peuvent garder les enfants jusqu’à 6 ans s’ils ne vont à l’école qu’à temps partiel.

Comment on y accède ? : Il faut contacter directement la structure pour voir d’abord s’il y a une possibilité de garde, puis demander quelles démarches effectuer. Parfois il faut par exemple passer par la mairie. 

Les professionnels qu’on rencontre dans une crèche spécialisée

Les équipes sont variables selon les crèches spécialisées et le besoin des enfants accueillis : 

  • employés de crèche
  • auxiliaires de puériculture
  • éducateurs de jeunes enfants
  • infirmier
  • médecin

Le coût d’une crèche spécialisée

Le coût est variable d’une ville à l’autre, d’une structure à l’autre et dépend le plus souvent des revenus de la famille. Pour les crèches municipales, la participation financière des familles ayant un enfant en situation de handicap est moins élevée que le barème annoncé : c’est l’échelon immédiatement inférieur du barème qui est appliqué. Dans certaines régions de France il existe des jardins d’enfants spécialisés, qui sont financés par la sécurité sociale et donc gratuits pour les familles.

loisirs enfant handicap