> > Les modes de garde adaptés au handicap
Les modes de garde adaptés au handicap 2020-07-29T16:45:47+00:00

Les modes de garde adaptés au handicap

Sommaire : 

Les modes de gardes ordinaires adaptés au handicap (crèches collectives, chez une nourrice ou à domicile)

Lorsque l’on parle de lieu “ordinaire”, cela correspond aux solutions de garde classiques, qui accueillent tous les enfants.

Les crèches, haltes-garderies et jardins d’enfants sont des lieux d’accueil pour les enfants qui ne vont pas encore à l’école. La loi précise que tous les enfants doivent pouvoir être accueillis dans un lieu d’accueil collectif, puis à l’école. Vous pouvez donc commencer vos recherches de solution de garde en vous adressant à votre crèche de quartier, en exposant les besoins de votre enfant, afin de voir avec les professionnels s’ils sont en mesure de l’accueillir.

Dans ces structures, l’enfant est accueilli soit tous les jours, soit occasionnellement, selon les besoins des parents et les places disponibles. Les équipes qui s’occupent des enfants doivent normalement être capables d’accueillir des enfants avec des besoins spécifiques ou en situation de handicap ou malades, mais ce n’est pas toujours le cas. Parfois un document est rédigé avec le pédiatre, l’équipe de la crèche et vous, pour expliquer ce qui va être organisé spécialement pour votre enfant afin qu’il soit accueilli dans les meilleures conditions. 

La garde à domicile avec une nounou ou chez une assistante maternelle peut également être envisagée. Vous pourrez ainsi confier votre enfant à une assistante maternelle agréée (quelqu’un qui garde des enfants à son domicile), ou à une auxiliaire parentale, une nounou qui gardera votre enfant chez vous ou en alternance entre votre domicile et celui d’une autre famille si vous partagez la garde.

Pour chercher une assistante maternelle ou une auxiliaire parentale, il faut faire comme tous les autres parents : mettre des annonces, chercher sur les sites spécialisés sur internet, etc. Il faudra expliquer à la nounou les besoins particuliers de notre enfant, et le cas échéant les précautions à prendre.

Très peu d’assistantes maternelles ou d’auxiliaires parentales ont des connaissances ou une formation spécifique pour s’occuper des enfants handicapés. Il faudra donc tout lui expliquer, lui transmettre au fur et à mesure ce que vous avez appris en vous occupant de votre enfant, et lui donner des consignes spécifiques.

Une astuce de parent : vous pouvez créer un document type avec les besoins de votre enfant, vous pouvez aussi vous filmer pendant certains actes du quotidien. Cela vous évitera de tout remontrer et réexpliquer à chaque fois que vous ferez garder votre enfant.

Afin de rassurer la nounou sur sa capacité à bien faire avec votre enfant, et pour vous rassurer également, vous pouvez lui proposer une période d’essai de quelques jours.

Les Pôles Petite Enfance et Handicap

Les Pôles petite enfance et handicap vous informent sur toutes les possibilités d’accueil et de garde adaptée qui s’offrent à votre enfant entre 0 et 6 ans. Dans un second temps, les pôles petite enfance et handicap pourront guider le futur lieu de garde de votre enfant sur les aménagements nécessaires dans la structure. Ils sont aussi là pour rassurer l’assistante maternelle ou les professionnels de la crèche qui peuvent avoir peur de ne pas être à la hauteur parce qu’ils ne connaissent pas bien le handicap et ont du mal à se représenter ce qu’il implique. Ils peuvent fournir des informations générales sur les difficultés de votre enfant, ce qu’elles impliquent au quotidien, les aménagements et le matériel nécessaires. Si besoin, ils peuvent également proposer des formations aux professionnels de la petite enfance pour les préparer à accueillir un enfant handicapé. 

Des crèches collectives spécialisées pour la garde d’enfants handicapés

Pour les plus jeunes enfants, il existe des crèches spécialisées pour l’accueil des enfants handicapés. Ces lieux sont spécialement équipés pour accueillir votre enfant, les employés sont formés et ont l’habitude de s’occuper d’enfants en situation de handicap. La plupart de ces crèches accueillent des enfants handicapés et d’autres enfants sans handicap.

Certains établissements spécialisés qui accueillent des tout-petits

Certains établissements spécialisés dans le handicap de l’enfant et proposant un cursus scolaire (IME ou certains SESSAD), peuvent également proposer des solutions d’accueil et de garde dès 18 mois pour certains ou 3 ans pour d’autres. Une notification MDPH est alors indispensable pour pouvoir y accéder.

Témoignage de Claudine, co-directrice de l’association Une Souris Verte, une crèche accueillant des enfants atteints de handicap en compagnie d’autres enfants.

Retrouvez l’interview de Claudine dans la chronique « Mon enfant différent » sur Vivre FM, en partenariat avec Handissimo

Vous avez besoin d’une nounou pour votre enfant handicapé, et vous avez peur de le confier ? La nounou a peut-être des inquiétudes également. Pour trouver une nourrice pour votre enfant handicapé, voici quelques conseils. Lire la suite